Le Conté du Val d'Omer


Les Capétiens :
 
Rivalité des capétiens et des Plantagenets :

Henri Plantagenet posédait déjà l'Anjou, le Maine, la Touraine et la Normandie.

En y ajoutant les biens de sa femme il se trouvait maître de toute la France maritime, du cours inférieur de la Seine, de la Loire et de la Gironde : environ trente-cinq de nos départements, sept ou huit fois le domaine royal.


Deux ans après son mariage Henri Plantagenet devenait roi d'Angleterre (1154) sous le nom d'Henri II.

Un vassal aussi puissant était dangereux pour les rois de France.
Il fallait l'abaisser sinon la famille capétienne courait le risque d'être écrasée quelque jour par la famille des Plantagenets.

La rivalité entre Capétiens et Plantagenets dura près d'un siècle.
Elle donna lieu à une guerre qui, commencée sous Louis VII en 1154, ne se termina que sous Louis IX en 1242.

Ce fut une première guerre de cent ans.

C'est de cette guerre que sortit en grande partie la puissance des Capétiens.
Les épisodes les plus importants se sont déroulés pendant le règne de Philippe Auguste.




Philippe Auguste :
 

Philippe Auguste fut roi de 1180 à 1223 à quinze ans.

Les historiens de son temps l'ont appelé prudens et sapiens, avisé et sage.
Sa sagesse était souvent ruse et dissimulation.
C'était un diplomate raffiné, un politique peu scrupuleux, qui jugeait bon tout acte qui lui paraissait profitable.
Il était actif, patient et tenace, très habile à profiter des évènements et même à les faire naître.
Ses contemporains on dit qu'il aimait la paix plus qu'un moine.

En réalité, il était très brave mais à la différence de ses contemporains, il n'aimait pas la guerre pour elle-même, pour les beaux coups d'épée qu'on y pouvait frapper, pour la réputation de preux chevalier qu'on y pouvait acquérir.

Il ne la faisait que par nécessité et pour le profit.
Il la fit presque constamment aux Plantagenets.

Pendant les quarantes troisannées de son règne il ne laissa jamais passer deux printemps sans guerroyer contre eux.




Richard coeur de lion
 
Philippe Auguste eut d'abord pour auxiliaire les fils même d'Henri II, notamment Richard Coeur de Lion.

Celui-ci réclamait de son père qui s'y refusait, la cession immédiate d'une partie de ses possessions de France.
Il prit les armes et se réfugia auprès de Philippe Auguste.
Celui-ci l'accueillit et le traita en ami intime : suivant l'usage du temps ils couchaient dans le même lit et mangeaient dans la même assiette.

Henri II fut vaincu par les deux amis (1189).
Il mourru de l'humiliation de sa défaite et de la douleur qu'il éprouva en apprenant que son dernier fils "son coeur bien aimé" Jean sans Terre était secrètement d'accord avec Philippe Auguste et Richard.

Richard, devenu roi d'Angleterre, et Philippe Auguste partirent ensemble l'année suivante pour la troisième croisade.
Mais en 1191, Philippe Auguste abandonna l'expédition pour rentrer en France.
Avant de partir il jura à Richard de protéger ses territoires et ses hommes "avec le même soin qu'il mettrait à défendre sa propre ville de Paris".

Richard revenant à son tour de la croisade tomba aux mains de son ennemi le Duc d'Autriche, qui le livra à l'empereur Henri VI.

Philippe Auguste offrit à l'empereur de grosses sommes d'argent pour qu'il gardât Richard prisonnier.
En même temps il négociait avec Jean sans Terre, frère de Richard; il le reconnaissait comme roi d'Angleterre, moyennant la cession de la Normandie.

Brusquement Richard, remis en liberté contre forte rançon, reparut.
"Le diable étaitlaché", Jean s'empressa d'abandonner Philippe.
Une guerre de cinq années fut malheureuse pour le roi de France.
L'intervention du pape amena la signature d'une trêve (1199).
Quelques semaines après, Richard allait se faire tuer misérablement en Limousin devant le château de Chalus, pour la conquête d'un trésor qu'on y disait caché.
L'association

Accueil
Présentation
Le camp
Années 2007-2008
Tourcoing 2009
Lestrem 2009
Cassel 2009
Clarques 2009
Combats
sites à visiter
Location matériel,
Infos membres


Histoire

Poésie
Du XIIè au XVème
Les Capétiens
Philippe Auguste
Saint Louis
Domaine Capétien
Château Gaillard
Bataille de Bouvines

Contacts

Contact président
Webmaster

Les sites amis

lesprincesirlandais
Hurionville
office tourisme Lillérois
Copyright © 2009 valdomer.fr Tous droits réservés.